3 éléments à analyser lorsque vous souscrivez une assurance automobile

Il y a tout un tas de choses auxquelles vous devez faire attention lorsque vous souscrivez une police d’assurance automobile. Si vous vous trompez, vous risquez de ne pas être couvert pour quelque chose d’important ou vous pourriez payer trop cher pour une couverture dont vous n’avez pas besoin. Continuez la lecture de notre article pour découvrir tous les éléments à analyser lorsque vous souscrivez une assurance automobile.

1. Le prix

Le prix est généralement la première chose que vous regardez mais assurez-vous que ce n’est pas la seule chose que vous regardez. Les compagnies d’assurance automobile incluent souvent des suppléments gratuits ou des extras pour rendre leurs produits plus attrayants. Commencez par regarder ce qui est inclus et ce qui ne l’est pas pour avoir une meilleure idée de ce que vous payez réellement. N’oubliez pas que les assureurs automobiles calculent le montant que vous payez sur la base de toute une série d’informations. Ce n’est pas parce que votre ami a bénéficié d’une offre exceptionnelle sur son assurance auto que vous en ferez autant, même si vous conduisez une voiture similaire.

2. La franchise

La franchise est le montant que vous devez payer lorsque vous faites une réclamation pour des dommages à votre voiture. Les assureurs l’utilisent pour empêcher les gens de faire des réclamations trop souvent. Il en existe deux types : la franchise obligatoire qui est fixée par votre assureur et ne peut être négociée et la franchise volontaire. Il s’agit ici d’un montant que vous pouvez ajouter si vous souhaitez faire baisser le coût de votre assurance. Certains types de sinistres font l’objet d’une franchise distincte comme les franchises pour le remplacement et la réparation du pare-brise. Celles-ci sont généralement inférieures à votre franchise pour dommages accidentels, incendie et vol. Si vous n’êtes pas sûr de pouvoir payer votre franchise, vous pouvez souscrire une police d’assurance distincte qui prend en charge votre franchise. Certains types de couverture juridique vous permettent également de le faire.

3. Le type de couverture

Toutes les polices d’assurance automobile ne sont pas égales. Il existe différents niveaux de couverture. Les trois principaux sont l’assurance au tiers, l’assurance au tiers plus et l’assurance tous risques.

L’assurance au tiers Cela signifie que si vous avez un accident (et qu’il est de votre faute), votre compagnie d’assurance automobile paiera pour la réparation de la voiture de l’autre personne mais elle ne couvrira pas les dommages causés à votre voiture. Elle couvre également les blessures subies par les piétons ou les passagers.

Assurance au tiers plus Le niveau supérieur est appelé « assurance au tiers plus ». C’est la même chose que l’assurance au tiers mais elle vous couvre également si votre voiture est volée ou endommagée dans un incendie.

L’assurance tous risques Ensuite, il y a l’assurance automobile « tous risques ». Cette police vous protège contre les dommages causés à votre voiture, même si vous en êtes responsable.

—————–

Comme vous l’aurez compris, la souscription d’une assurance automobile est une vraie étape avec plusieurs facteurs à analyser. Si vous êtes à la recherche d’une compagnie à qui faire confiance, n’hésitez pas à vous tourner vers MAIF, les experts de l’assurance automobile depuis maintenant plusieurs années. Rendez-vous sur leur site pour plus de renseignements.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *