Comment entretenir une voiture à essence ?

L’entretien d’une voiture doit passer par l’optimisation de son fonctionnement en général, cela en garantissant sa longévité. Puis, un véhicule ne respectant pas les formalités techniques requises est automatiquement sanctionnée à son passage au contrôle technique.

Entretien d’un moteur à essence

On fera attention de respecter ces quelques conditions pour garantir la santé de sa voiture à essence. Chaque année, il faut penser à vidanger l’huile moteur après 10 000 km parcourus. Au moment même de la vidange, le recours à un nouveau filtre à huile est important. Par la même occasion, on ne manque pas de faire des vérifications en observant le niveau de liquide de refroidissement. Cette opération doit se répéter de manière assez régulière, toutefois, il est recommandé de le remplacer environ tous les ans. Au fil du temps, il perd de sa fiabilité et de ses propriétés. On n’oublie pas de jeter un œil sur la courroie de distribution, à changer elle aussi tous les 60 000 km pour les nouveaux véhicules, tandis que pour les anciens modèles, on n’attend pas aussi longtemps, au bout de seulement 24 000 km, on procède à son remplacement.

Entretien des équipements électriques

La bonne qualité des installations et équipements électriques participe à l’entretien d’une voiture à essence. Il convient dans ce cas de vérifier la batterie dès qu’elle manifeste des signes de faiblesse, c’est-à-dire en affichant une tension inférieure à 11,7V. L’alternateur qui est l’élément fournissant le courant électrique lorsqu’il épuise ses ressources, doit être changé afin d’assurer son fonctionnement au niveau du moteur. Les bougies d’allumage sont à revérifier tous les 15 000 km, en dehors des modèles équipés d’électrode centrale en platine. Il y a aussi les ampoules de feux qui nécessitent d’être régulièrement visités.

Autres éléments à vérifier

D’autres éléments sont à revérifier lorsqu’il s’agit de l’entretien d’une voiture à essence, notamment les freins, les amortisseurs, l’embrayage, les essuie-glaces, le lave-glace, et la climatisation. Tous ces éléments se joignent et se combinent afin d’améliorer la performance du véhicule une fois sur le circuit. Alors, à vos marques !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *