Devenir un mécanicien réparateur en marine de plaisance, les essentiels du programme de formation

Un mécanicien réparateur en marine de plaisance est un professionnel de la réparation et de l’installation de la motorisation « hors bord » et « in bord ». Il assure la vidange en diesel et essence des organes de propulsion du bateau de plaisance, comme les bateaux à moteur, les péniches de tourisme fluvial ou encore les voiliers. Pour être capable d’assurer ses responsabilités, le futur mécanicien réparateur en marine de plaisance doit suivre une formation spécialisée associée à une intégration en entreprise. Lors de la période d’appréhension, l’apprenti doit apprivoiser l’environnement professionnel et l’adaptation au parcours en pratique. Le programme de formation comporte cinq (5) modules complété par deux (2) semaines de stage en entreprise. Un zoom sur les modules du programme.

Initiation à la manutention et l’entretien courant des moteurs des bateaux de plaisance

Ce module compte plusieurs volets de formation qui se porte sur l’entretien des œuvres vives et mortes des bateaux de plaisance, la manutention et manœuvre des bateaux de plaisance au port, entretien des moteurs marins hors-bord et in-bord.

Technique d’équipement de bord

Issu de la formation, l’apprenti sera en mesure de procéder au câblage, à l’installation et au dépannage de tous les éléments électriques d’un bateau de plaisance. La période de formation dure quatre (4) semaines. Les matières enseignées se portent sur les techniques de montage et d’équipage, quel que soit le bateau de plaisance.

Formation à l’installation de marin de bateau de plaisance

Dans ce module, les élèves procèdent à la réalisation des outillages et des équipages des machines de fonctionnement de bateau de plaisance. Les élèves acquerront de même les notions et techniques d’installation de moteur marin hors-bord et in-bord. La formation dure six (6) semaines.

Contrôle et remplacement des pièces mécaniques et hydraulique d’une motorisation de bateau de plaisance

Au cours de la formation, les élèves acquièrent des compétences et de savoir-faire sur la vérification de circuit électrique, le montage des pièces à motorisation in-bord, le contrôle des circuits d’une transmission marine. La durée de formation est de huit (8) semaines.

A propos de certification

En fonction de l’institut de formation, les initiés peuvent obtenir un certificat au titre professionnel de niveau V (CAP/BEP) de mécanicien réparateur en marine de plaisance. Il y a les qualifications partielles qui se présentent en certificat de compétence professionnelle (CCP). Ainsi, à la fin de formation, vous pouvez obtenir un CCP sur un ou plusieurs modules. Il y a :
• Le CCP Réaliser la manutention et l’entretien courant des bateaux de plaisance qui comprend un seul module
• Le CCP Installer des moteurs marins et des équipements de bord dans des bateaux de plaisance sanctionnant le deuxième et le troisième module
• Le CCP Réaliser la maintenance des motorisations marines des bateaux de plaisance couronne la fin de formation du quatrième et cinquième module

Les possibilités des débouchés

Selon l’expérience, il y a une possibilité d’évolution dans le métier comme chef d’atelier et chef d’équipe. Des spécialisations dans le domaine de la mise au point de moteur, d’injection diesel de l’hydraulique et de l’électricité sont envisageables.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *