Quels sont les différents permis moto ?

Pour conduire une moto, il existe de nombreux documents parmi lesquels vous pouvez faire votre choix. Il y a les permis catégorie AM du permis moto, les permis A1 et A2, le permis A, le BSR, l’ASR et d’autres encore. Pour quel permis opter et une fois votre décision prise, de quelle manière obtenir le permis que vous envisagez ? Voici quelques explications qui peuvent vous être utiles.

Une jungle administrative

On peut dire que l’univers administratif des deux-roues est une jungle dans laquelle il est difficile de fixer son choix. Alors, si vous comptez rouler avec une motocyclette d’une cylindrée en-dessous de 125 cm³ et dont la puissance est de 11 kW au maximum, il vous faut le permis A. Si vous optez pour un deux-roues de 50 à 125 cm³, c’est plutôt un permis B que vous devez viser. Comme c’est le cas pour rouler avec un scooter trois-roues de plus de 15 kW, en plus du permis, vous devez aussi suivre une formation de 7 h. Mais pour une motocyclette dotée ou non d’un side-car, vous devez obtenir le permis A2. Après 2 ans de permis et une formation de 7 h, vous pourrez accéder au permis de catégorie A.

ASR ou BSR

ASR veut dire Attestation de Sécurité routière et vous pouvez l’obtenir pour conduire un deux-roues à la cylindrée inférieure ou égale à 50 cm³ si vous ne possédez pas l’attestation scolaire de sécurité routière ou ASSR. Voici les conditions pour son obtention : ne pas avoir l’ASSR, être né après le 1er janvier 1988 et avoir moins de 16 ans et ne pas être en apprentissage ni scolarisé. C’est grâce à ce document que vous pouvez ensuite passer le BSR. Le BSR, pour Brevet de Sécurité routière, autorise un enfant à conduire un cyclomoteur de 50 cm³ dès l’âge de 14 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *